Changer d’assurance auto : quand résilier mon ancien contrat ?

Publié le : 03 mars 20234 mins de lecture

La fin d’année rime généralement avec évolution des primes d’assurance maladie. Mais pas seulement ça ! C’est également la période des campagnes d’adaptation pour ajuster les primes d’assurance automobile. Avez-vous reçu une lettre de la compagnie d’assurance vous informant que votre nouvelle prime augmentera l’année prochaine ? C’est le moment d’agir.

La fin de la durée prévue du contrat

Comme tout autre contrat d’assurance, vous pouvez bien entendu résilier un ancien contrat d’assurance auto à la fin de la période contractuelle stipulée. Trois mois avant l’expiration de l’assurance, veillez à prévenir votre compagnie d’assurance par courrier recommandé. Comme pour toute résiliation d’assurance, il s’agit toujours de la date de réception qui attesté plutôt que de la date d’envoi.

Comme pour l’assurance supplémentaire, il faut en règle générale attendre la validation de la nouvelle affiliation avant de résilier le contrat d’assurance actuelle pour éviter de perdre l’assurance.

Lors d’un changement de prime

Dès les deux ans d’anniversaire de souscription par la même compagnie d’assurance, celle-ci a le droit d’augmenter la prime d’assurance automobile ou de modifier les CGA (Conditions générales d’assurance). L’assureur doit informer les assurés de tout changement au moins 25 jours avant la fin de la période d’assurance.

Vous n’acceptez pas ces nouvelles conditions ? Pas de souci, vous pouvez toujours à temps pour le résilier ! Effectivement, pour l’assurance automobile, vous pouvez choisir de résilier ancien un contrat d’assurance auto jusqu’au dernier jour de l’année d’assurance. Pensez à vous préparer en amont, car la date de réception est à nouveau considérée. Si vous manquez la date limite, l’assurance sera automatiquement prolongée d’un an de plus.

Le changement de propriétaire ou de véhicule et après un sinistre

Si vous changez d’auto, l’ancien contrat d’assurance se terminera automatiquement. Votre ancienne compagnie d’assurance doit répartir la part non utilisée de la prime d’assurance proportionnellement. Si c’est le possesseur de l’auto qui change, ce dernier peut choisir de résilier un ancien contrat d’assurance auto dans les 14 jours suivant le remplacement.

Dans le cas de sinistre total ou partiel, l’assuré et l’assureur ont le droit de résilier le contrat d’assurance automobile. Si l’assuré résille : Vous avez 14 jours pour apprendre que l’assurance peut couvrir le sinistre. Si la perte survient au cours de la première année du contrat ou la perte totale, vous ne serez pas remboursé au prorata. L’assureur prendra fin dès que la compagnie d’assurance aura reçu votre lettre. Si c’est la compagnie d’assurance résille : cette dernière doit être résiliée au plus tard lors du remboursement de l’indemnité du sinistre. Dès que la validation de résiliation est obtenue, vous avez 14 jours pour trouver rapidement une nouvelle compagnie d’assurance, après quoi vous n’êtes plus assuré.